WALERIAN BOROWCZYK

WALERIAN BOROWCZYK
Programme de courts-métrages – 2h15

Dans ses courts-métrages, le cinéaste sulfureux et avant-gardiste Walerian Borowczyk (Contes immoraux, La Bête) a exploré un humour noir et un délire formel que les contraintes du long-métrage ne lui ont jamais permis d’atteindre, notamment dans ses innovations techniques et ses mélanges d’animation, de prises de vue réelles, de collages, de photos ou de peintures. À travers cette collection jamais montrée à Toulouse, regroupant l’essentiel de son travail dans le domaine de 1959 à 1984, c’est le génie de cet « outsider » du cinéma français qui transparaît comme jamais. On peut y déceler l’influence qu’il eut sur Topor, Svankmajer ou encore Terry Gilliam.
Amateurs de surréalisme et d’érotisme, ne passez pas à côté de ce moment unique.

ESCARGOT DE VÉNUS, 1975, 5’ | L’AMOUR MONSTRE DE TOUS LES TEMPS, 1977, 10’ | SCHERZO
INFERNAL, 1984, 6’ | CONCERT, 1963, 6’ | L’ENCYCLOPÉDIE DE GRAND’MAMAN EN 13 VOLUMES, 1963, 6’ | RENAISSANCE, 1964, 10’ | LES JEUX DES ANGES, 1964, 13’ | LES ASTRONAUTES, 1959, 14’ | UNE COLLECTION PARTICULIÈRE, 1973, 14’ | LE DICTIONNAIRE DE JOACHIM, 1966, 9’ |
ROSALIE, 1966, 15’ | DIPTYQUE, 1967, 8’ | GAVOTTE, 1968, 10’ | LES PHONOGRAPHES, 1969, 6’

Dimanche 16/09 à 17h15 | Jeudi 20/09 à 21h15 au Gaumont Wilson