LES CHANTS DE L’OUBLI

d’Estephan Wagner et Marianne Hougen-Moraga
(Danemark, 2020, 1h34, VOSTFR, documentaire)

MENTION SPÉCIALE DES ÉTUDIANTS DE L’ENSAV – FIFIGROT 2020


Nichée au pied de la Cordillère des Andes, la Villa Baviera (anciennement Colonie Dignité) a tout d’une communauté idyllique. Mais derrière les costumes folkloriques et les sourires se cache un lourd passé. Fondée en 1961 par un ancien tortionnaire nazi, cette jolie utopie sectaire a abrité de terribles exactions : chambres de tortures, abus sexuels sur les enfants, charniers, collaboration avec le régime de Pinochet, le tout sous couvert de quête de pureté. Aujourd’hui, les 120 résidents déploient tout un tas de stratégies pour faire face au traumatisme. Victimes et bourreaux se côtoient et s’intervertissent, et chacun s’arrange avec la vérité, alors que les vieux chantent encore le « Deutschland über alles » avec de la nostalgie dans les yeux. Le déni finit par virer à un absurde digne d’Ulrich Seidl. 18 mois d’immersion pour creuser sous la surface. En résulte un des documentaires les plus forts que nous ayons vus depuis longtemps.

Joudi 23/09 à 18h30 – Sadi 25/09 à 20h30 – Cratère