Rolf de Heer

D’origine néerlandaise, Rolf de Heer est devenu en l’espace de trois décennies un des réalisateurs les plus passionnants du continent australien. Avec pas moins de quatorze longs métrages derrière lui, cet activiste du cinéma à petit budget s’est souvent attaqué à des sujets difficiles, tout en se renouvelant sans cesse. Du thriller (Alexandra’s Project) au film de science-fiction dans l’outback (Incident at Raven’s Gate), en passant par le cinéma muet (Dr Plonk), le western banlieusard (The King is dead !) ou le film engagé sur la cause aborigène (Charlie’s Country, son dernier), Rolf de Heer a touché à tout avec un génial grain de folie.