Utoya, 22 juillet

UTOYA, 22 juillet
d’Erik POPPE

(Norvège , 2018, 1h30, VOSTFR)
avec Andrea Berntzen, Aleksander Holmen, Brede Fristad
AVANT-PREMIÈRE

Le 22 juillet 2011, le tueur Anders Behring Breivik se lance dans une des fusillades les plus meurtrières de l’époque contemporaine. Après avoir fait exploser une bombe dans le quartier gouvernemental d’Oslo, causant la mort de huit personnes, ce terroriste d’extrême droite s’en est pris à un camp d’été de jeunes militants du parti travailliste sur l’île d’Utoya. Résultat : 69 morts.

En un seul plan séquence, la caméra suit le parcours de Kaja, jeune fille de 18 ans, et ceux qui tentent de survivre à ses côtés. Véritable expérience physique et tour de force visuel, Utoya nous amène à ressentir l’isolement, la peur et la panique des victimes comme si nous y étions. Ayant créé la polémique à la dernière Berlinale, le film se base sur les récits de survivants et résonne fortement avec la recrudescence d’actes terroristes commis ces dernières années. Une œuvre coup de poing, réaliste, tendue et viscérale, importante car elle concrétise ce qui ne peut être raconté et donne forme à l’insensé.

Lundi 17/09 à 18h | Jeudi 20/09 à 22h à l’UGC