The house that jack built

THE HOUSE THAT JACK BUILT
de Lars VON TRIER
(Danemark, France, Suède, Allemagne, 2018, 2h35, VOSTFR)
avec Matt Dillon, Bruno Ganz, Uma Thurman
AVANT-PREMIÈRE

Nous suivons Jack à travers cinq meurtres qui vont marquer son parcours de tueur en série. L’histoire est vécue du point de vue de Jack, qui considère chaque meurtre comme une œuvre d’art en soi. Tout au long du film, nous découvrons les descriptions de Jack sur sa situation personnelle, ses problèmes et ses pensées à travers sa conversation avec un inconnu, Verge. Un mélange grotesque de sophismes et d’apitoiement sur soi.

Le film marque le retour sulfureux du grand maître Lars Von Trier, qui traite avec ironie de sa place d’artiste –Jack se matérialisant en double maléfique du réalisateur. Son humour noir confine au malaise, nous n’en attendions pas moins de la part du cinéaste le plus génial, nihiliste et misanthrope de sa génération.

Dimanche 16/09 à 20h au Gaumont Wilson
Vendredi 21/09 à 19h à l’American Comsograph