Seria Lover

SERIA LOVER

d’Emmanuel Barnault
2012, France, 0h55

Joël Séria évoque brièvement son enfance passée chez les curés et son amour précoce du cinéma, transmis par ses parents. Arrivé à Paris en 1954, il s’inscrit dans un cours d’art dramatique et vivote du métier d’acteur. Il passe rapidement à la réalisation en signant Shadow, un court-métrage sur la boxe. Avec une gouaille savoureuse, il évoque sa carrière et les sept films qui l’ont jalonnée. Il ouvre les portes de sa maison et présente son épouse et muse, Jeanne Goupil. Ensemble, ils racontent le premier film censuré de Joël Séria, Mais ne nous délivrez pas du mal. Jean-Pierre Marielle témoigne lui aussi de leur travail commun sur Charlie et ses deux nénettes, Les galettes de Pont-Aven ou encore… Comme la lune.

Projection unique le vendredi 19 septembre à 12h à l’ESAV

Rencontre avec Joël Seria et Jeanne Goupil