Pas de repos pour les braves

d’Alain Guiraudie (France, 2003, 1h47)
avec Thomas Suire, Laurent Soffiati, Thomas Blanchard, Vincent Martin

Le jeune Basile Matin pense que s’il s’endort encore, il mourra. Igor, un jeune étudiant-travailleur s’intéresse à l’histoire de Basile, même s’il n’y comprend pas grand chose. Tandis que Johnny Got, journaliste bénévole, un peu détective et pas mal voyou, s’intéresse toujours aux histoires qui ne le regardent pas. Et celle de Basile le passionne…

Pas de repos pour les braves est une rêverie foutraque dans un Sud-Ouest fantasmé où les panneaux indicateurs des routes tarnaises indiquent Oncongue ou Riaux de Janerrot et où l’homosexualité est filmé comme la normalité. Entre naturalisme et poésie fantaisiste, Alain Guiraudie nous offre un grand moment de cinéma avec son premier long-métrage.

Mercredi 20/09 à 19h – ABC – En sa présence