MA NUDITÉ NE SERT À RIEN

LE RIEN
Comment filmer le néant, le vide, le banal avec humour et distance?

MA NUDITÉ NE SERT À RIEN
de Marina de Van
avec Marina de Van, Juliana de Van, Rachel Arditi, Serge Chojnowski
(France, 2019, 1h25)

AVANT-PREMIÈRE

Le grand retour de Marina de Van partage de nombreux points communs avec son film-culte Dans ma peau (2002) qui questionnait déjà le corps, l’identité et le désir. Avec cet autoportrait d’une artiste quarantenaire face à la crise de créativité, au vieillissement et au vide à remplir dans sa propre vie, la réalisatrice se met à nu et offre un documentaire singulier, où la limite avec la fiction est tout aussi mystérieuse que cette enveloppe charnelle qu’elle scrute avec curiosité. Une mise en scène de l’intime et du banal à l’ère des sites de rencontres, qui évite tout voyeurisme pour nous mener ailleurs avec profondeur et autodérision.

Dredi 20/09 à 18h –Gaumont
En présence de la réalisatrice (sous réserve) et du producteur