CARTE BLANCHE à la revue DISTORSION : TOTO QUI VÉCUT DEUX FOIS

de Daniele Cipri, Francesco Maresto avec Salvatore Gattuso, Marcello Miranda, Carlo Giordano…

(1998, Italie, 1h35, Noir & Blanc)

Un obsédé sexuel qui est prêt à subir toutes sortes d’humiliations pour satisfaire ses envies et s’introduire dans la maison de la prostituée itinérante qui séjourne quelques jours dans le village, un vieil homosexuel qui aimerait assister à la veillée funèbre de son amant, mais craint les foudres de sa belle-famille, un messie local errant dans la campagne, quelque peu enclin à prêcher et à faire des miracles. Tels sont les trois héros de ce film farfelu et grotesque qui fut interdit en Italie avant même sa sortie: “Ce film est une attaque contre le sacré, contre l’homme. Rien ne peut être coupé. Il s’agit d’un non message, inutile et pervers, totalement négatif” a déclaré l’un des censeurs. Ce à quoi les réalisateurs répondent: “Notre film est un film religieux avec un sens du sacré tout autre que le blasphème. Certes, notre messie est de Palerme, il n’a rien de traditionnel. »

En présence de membres de DISTORSION.

Projection le vendredi 18 septembre à 20h00 (ABC)