BONTÉ DIVINE (THE PRIEST’S CHILDREN)

de Vinko Bresan avec Kresimir Mikic, Niksa Butijer, Marija Skaricic (2013, Croatie-Serbie, 1h33)

Quand un prêtre catholique tente d’augmenter le taux de natalité sur son île de Dalmatie, son plan suscite une série de conséquences imprévues. Cette satire acerbe est devenue en quelques semaines le plus gros succès au bof-office croate.
Le film raconte l’histoire du Père Fabijan, qui officie sur l’île pittoresque de Dnevnik, un endroit où les enterrements dépassent de loin les naissances. Lorsqu’il entend la confession de Petar, un petit commerçant dont la femme pieuse croit qu’il commet un péché en vendant des préservatifs, cela suscite chez lui une idée fulgurante  : il décide alors de percer les préservatifs que vend Petar. Pour rendre le plan plus efficace, Fabijan et Petar unissent leurs forces avec un pharmacien fou prêt à remplacer les pilules contraceptives par des vitamines. Le ton du film se déplace en douceur de la comédie allègre à l’ironie sardonique…

Projection le dimanche 20 septembre à 16h (Cratère)