AUCAMVILLE – CINÉMA JEAN MARAIS

badboybubby-webBAD BOY BUBBY
de Rolf de Heer (Australie, 1993-2015, 1h55, VOSTFR) avec Nicholas Hope, Claire Benito, Ralph Cotterill

Projections le lundi 19 septembre à 20h30 et le dimanche 25 septembre à 17h30

Séquestré depuis sa naissance par une mère dont il est à la fois l’amant, le souffre-douleur et l’enfant, Bubby
ignore tout du monde extérieur qu’il croit empoisonné. L’arrivée de son père, dont il était tenu éloigné, va
bouleverser sa vie. Le jour de ses 35 ans, Bubby va enfin sortir et découvrir l’amour, le rock, le monde… Grand
Prix du Festival de Venise, Bad Boy Bubby est le film culte par excellence, comédie noire et conte philosophique
déjanté qui nous fait passer du dégoût au rire, de la tristesse à la joie…

IMG_2135.CR2THE LOBSTER
de Ludovic et Zoran Boukherma, Marielle Gautier et Hugo P. Thomas (France, 2016, 1h22)

Projections le jeudi 22 septembre à 20h30 et le samedi 24 septembre à 18h

Dans un futur proche, toute personne célibataire est arrêtée, transférée à l’Hôtel et a 45 jours pour trouver l’âme soeur.
Passé ce délai, elle sera transformée en l’animal de son choix. Pour échapper à ce destin, un homme s’enfuit et rejoint
dans les bois un groupe de résistants, les Solitaires. Prix du Jury à Cannes en 2015..

Willy-1er---photo-1WILLY 1ER
de Ludovic et Zoran Boukherma, Marielle Gautier et Hugo P. Thomas (France, 2016, 1h22)

Projections le jeudi 22 septembre à 20h30 et le samedi 24 septembre à 18h

À la mort de son frère jumeau, Willy, 50 ans,
quitte pour la première fois ses parents pour
s’installer dans le village voisin. « À Caudebec, j’irai. Un appartement, j’en aurai un. Un scooter, j’en
aurai un. Des copains, j’en aurai. Et j’vous emmerde ! ». Inadapté, Willy part trouver sa place dans un
monde qu’il ne connaît pas.
Willy 1er est un hymne à la France profonde, sondée tel un film de Bruno Dumont ou d’un épisode de Strip
Tease et porté par un comédien exceptionnel (découvert dans les courts réalisés par la même équipe et
primés à Clermont Ferrand, Perrault, La Fontaine, Mon Cul et Ich bin eine Tata). Rire et émotion sont au
rendez-vous avec ce film déjà propulsé comme oeuvre culte de la patrie grolandaise.

TOUTES LES INFOS SUR http://www.lescinesdecocagne.com/

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone