QUI LE FERA, SINON NOUS? (WER, WENN NICHT WIR)

de Andres Veiel (2011, Allemagne, 2h04)


Sur fond de terrorisme allemand naissant, l’échec d’un grand amour et des histoires de destruction et d’autodestruction. Au début des années soixante, Bernward Vesper, le fils de l’écrivain nazi Will Vesper, rencontre Gudrun Ensslin, qui étudie avec lui. Ensemble, ils veulent refaire le monde, mais ils finiront par s’égarer sur cette voie.
En présence de Noël Godin

Projection le jeudi 17 septembre à 18h30 (+ rencontre) (Goethe Institut)