L’ÉVENTREUR DE NEW YORK

L’ÉVENTREUR DE NEW YORK

de Lucio FULCI (Italie, 1982, 1h33, VOSTFR)
avec Jack Hedley, Alamanta Keller, Howard Ross, Andrew Painter

« Ce qui m’avait frappé lors de la découverte, adolescent, de L’Eventreur de New York, c’était son goût de la perversion, les zones érotiques secrètes de ses personnages : la belle exhibitionniste qui mate en douce des spectacles pornos avant d’aller frayer avec les bad boys d’un bar mal famé ou le jeune psychologue friand de revues gays hard achetées sous le manteau. Rien de condamnable à cela, dirait-on aujourd’hui, mais Lucio Fulci n’avait pas son pareil pour rendre louches les moindres particularités sexuelles, comme si, en étant caché, dangereux, interdit, vicieux, le plaisir se voyait décuplé et trouvait alors dans le cinéma toute sa puissance de sidération et de beauté sulfureuse. Le film, en cela, est une explosion absolue de déviances dont le meurtre serait l’ultime catharsis. En d’autres termes, un chef-d’œuvre malade de ses propres orgasmes. » (Yann Gonzalez)

Vendredi 21/09 à 19h en présence de Yann Gonzalez
Cinémathèque de Toulouse